En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’installation et l’utilisation de cookies pour vous permettre de partager du contenu via les boutons de partage de réseaux sociaux, pour vous proposer des publicités ciblées à vos centres d’intérêts et pour nous permettre de mesurer l’audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies. X
Art de vivre en France  Le château de Talcy
08/05/201812:05 Ô mon château
Cet article a été écrit par Élodie Filleul, créatrice du blog Ô mon Château ! 

Partons à la découverte d'un étonnant château situé en Val de Loire, non loin de Blois : le château de Talcy. Me croyez-vous si je vous dis que Talcy est un château du XVIe siècle et non une ancienne forteresse médiévale ? À cette période, la Renaissance bouleverse l'architecture des bords de Loire, mais Bernard Salviati, propriétaire des lieux, ne succombe pas à cette mode. Il souhaite faire de Talcy un château avec "faussez, pont-leveys à chenet, cannonyens, barbecanes et quelques autres formes de défenses". Ni le pont-levis ni les fossés verront le jour, mais l'aspect médiéval est très présent !
 

Contexte historique


 
La maison forte
C'est en 1517 que Bernard Salviati, marchand florentin, achète "lieu, terre et seigneurie de Talcy" qui était une vieille seigneurie du XIIe siècle. Allié aux Médicis, Salviati est bailleur de fonds de François Ier durant les guerres d'Italie. En 1520, il obtient l'autorisation de construire une maison forte. Alors que la Renaissance bouleverse l'architecture des bords de Loire, Salviati fait de Talcy une sorte de château gothique avec des éléments défensifs.

Les Dames de Talcy
Talcy est réputé pour ses dames qui inspirèrent nombre de poètes ! Cassandre, fille de Bernard Salviati, inspira à Ronsard ses poèmes intitulés Les amours. Ils firent connaissance lors d'un bal organisé au printemps 1545 au château de Blois en présence du roi François Ier, du dauphin Henri (futur Henri II) et de Catherine de Médicis. Ronsard n'a d'yeux que pour Cassandre : "Je la vis, j'en fus fou", mais cette dernière était destinée à un autre. La nièce de Cassandre, Diane, fut également courtisée par un poète, Agrippa d'Aubigné, compagnon d'Henri IV.

Le renouveau du château
En 1704, le domaine est acquis par une famille d'officiers royaux, les Burgeat. Ils aménagent confortablement le château et un jardin régulier. En 1780, s'y installe une famille protestante de la finance, les Gastebois, puis ses descendants suisses, les Stapfer. Albert Stapfer fut le premier traducteur du poète allemand Goethe. 

Le château devient propriété de l’État en 1933. C'est le Centre des Monuments Nationaux qui gère aujourd'hui le site.

L’intérieur
L'intérieur abrite bien des trésors : le visiteur déambule du rez-de-chaussée au premier étage du château. Environ seize salles, meublées, sont ouvertes à la visite.

À ne pas manquer :
La chambre dite "Catherine de Médicis" qui rappelle le passage du jeune roi Charles IX et de sa mère Catherine en 1562 à l'entrevue de Talcy entre catholiques et protestants.
Le petit salon qui devient sous les Stapfer le lieu propice aux discussions et à la dégustation du café.
La salle à manger où la table dressée, suggère la présence de quelques invités illustres des Stapfer.
Le salon de compagnie ou "Grand salon".














 
Les jardins
Ne manquez pas également la visite des jardins : Depuis 1996, date de la restauration des jardins, le château de Talcy renoue avec son passé de "maison des champs" et de domaine agricole du XVIIIe siècle. Le jardin régulier, d'environ six hectares, est clos de murs. Quel bonheur de s'y balader ! 

Avant d'accéder aux jardins, il vous faut passer par la basse-cour qui est notamment bordée, à l'ouest, par les bâtiments de l'ancienne ferme du château. Nous y trouvons également un colombier du XVIe siècle avec ses 1400 trous de boulin, un des plus importants de la région. La grange et le pressoir témoignent de l'activité viticole aux XVIIIe et XIXe siècles. Après avoir franchi un grand portail, nous arrivons dans les jardins et vergers. Ils sont divisés en carrés de buis.





 
J’espère que cette nouvelle vous a plu ! Retrouvez toutes mes découvertes patrimoniales sur :
www.omonchateau.com


Château de Talcy 41370 Talcy
Renseignement : 02 54 81 03 01
Jours d'ouverture & horaires : Le château est ouvert toute l'année sauf les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre.
• du 2 janvier au 31 mars : tous les jours sauf le mardi, de 10h - 12h30 et de 14h - 17h
• du 1er au 30 avril : tous les jours de 10h - 12h30 et de 14h - 17h
• du 2 mai au 4 septembre : tous les jours de 9h30 - 12h30 et de 14h - 18h
• du 5 au 30 septembre : tous les jours de 10h - 12h30 et de 14h - 17h
• du 1er octobre au 31 décembre : tous les jours sauf le mardi, de 10h - 12h30 et de 14h - 17h
 
Pour en savoir plus, cliquez 
le site officiel du château de Talcy - Centre des Monuments Nationaux
Élodie Filleul est une blogueuse française passionnée par les châteaux et l’histoire. Une passion qu’elle partage sur internet, dans son blog « Ô mon château » où elle relate au quotidien ses découvertes patrimoniales.

Vous aimerez peut-être

 

Vous aimerez peut-être

 

Vous aimerez peut-être