En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’installation et l’utilisation de cookies qui permet le bon fonctionnement du site, de faciliter et d’améliorer votre navigation, de vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, de partager du contenu sur les réseaux sociaux et de mesurer l’audience. En savoir plus .
J’ai compris
Culture  Le réel et l'irréel de Benoît Paillé
07/01/201517:02 Nomes Design
lereeldebenoitpaillet_fb_post.png

« Je ne pense plus que la photographie, c’est quelque chose qui représente le réel, je ne pense pas non plus que cela aie déjà représenté le réel [...] Je veux faire une fusion parfaite entre le réel et le virtuel. Je veux brouiller les pistes. Je veux créer une intimité entre ces deux entités qui sont pourtant de sens contraire. Je veux les fusionner ensemble. La meilleure manière de fusionner deux réalités, c’est d’ajouter des éléments qui deviennent du virtuel alors que c’est le virtuel qui doit conditionner le réel, non? [...] Mais si le virtuel conditionne mon réel, qu’est ce qui est réel dans la photographie? » – Benoît Paillé

lereeldebenoitpaillet11.png
 
Jeune artiste originaire des Trois Vallées, Québec, Benoit Paillé est parfois plus poète que photographe. Il est mystérieux, on en sait peu sur lui. Ce que l’on sait, c’est  qu’il choisit l’émotion dans ses modèles plutôt que la beauté physique. Dans ses projets, il lutte contre ces banales photographies de paysages qu’il trouve dépourvues de charme. Il s’intéresse aux individus qu’il croise sur son chemin et à l’histoire qu’il peut raconter sur eux à travers la photographie.

lereeldebenoitpaillet10.png
 
Sensible à tout ce qui est composition de l’image, il nous présente dans les cinq premières photographies ci-dessous un travail dans lequel le Paysage est un personnage à part entière. Le Paysage est en étroite relation avec le sujet principal, un personnage humain et n’est pas photographié au hasard. Derrière cette idée, cette série intitulée « Under night » met en scène des histoires variées sur le thème de la nuit, qui laissent une grande place à l’imagination et à l’interprétation de chaque cliché. Ainsi, confronté entre le réel et l’irréel, celui qui regarde ces photographies est intrigué et peut même se sentir perdu parmi cet amas de mises en scène dévoilées.

lereeldebenoitpaillet9.png
 
Une seconde série du même artiste a retenu mon attention, pour la qualité et la beauté des sujets représentés. Son projet « Strangers » tente de lutter contre la tendance des grandes villes à l’individualisme et à l’anonymat. Benoît Paillé y photographie des individus qu’il croise au détour d’une rue ou lors de l’échange d’un simple regard et capture les marques de la vie qui se sont formées sur les visages de chacun. Pari réussi avec ces photographies pleines d’émotions – voir les cinq dernières photos ci-dessous – dans lesquelles les regards des sujets nous questionnent sur la considération de l’être humain à notre époque, dans ces mégalopoles où chacun « se la joue perso ». Après tout, aller vers l’autre, comprendre qui il est, échanger, sont les curiosités de base d’un photographe. Et Benoît Paillé nous montre comment il s’intéresse aux autres, à sa manière et avec une grande qualité technique !

lereeldebenoitpaillet8.png

lereeldebenoitpaillet7.png

lereeldebenoitpaillet6.png

lereeldebenoitpaillet5.png

lereeldebenoitpaillet4.png

lereeldebenoitpaillet3.png

lereeldebenoitpaillet2.png

 
 
Retrouvez le portfolio complet de Benoit Paillé : http://benoitp.prosite.com/
Nomes Design, l’avant-garde culturelle de votre quotidien. Chez Nomes Design, nous rendons à l’information sa vraie nature en traitant les sujets avec recul grâce à un rythme de publication et des supports adaptés aux thèmes abordés. Nomes Design est un média d’opinion engagé et ouvert qui donne la parole depuis 2010 à ceux qui entreprennent des projets nouveaux dans les arts, la culture, l’innovation et la politique. Basé à Paris et Séoul, notre projet est composé d’une rédaction d’une trentaine de membres atypiques et passionnés entièrement tournés vers la création de contenus originaux issus d’un travail d’investigation poussé.

Vous aimerez peut-être

 

Vous aimerez peut-être

 

Vous aimerez peut-être