En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’installation et l’utilisation de cookies qui permet le bon fonctionnement du site, de faciliter et d’améliorer votre navigation, de vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, de partager du contenu sur les réseaux sociaux et de mesurer l’audience. En savoir plus .
J’ai compris
Événements  Rencontre avec Paris Combo
10/06/201400:00 TV5MONDE
paris-combo-1.jpg

Paris Combo est un groupe de musique français composé de cinq artistes : Belle du Berry, Mano, Potzi, David et François. Ils ont fait le déplacement à Hong Kong à l’occasion du French May et se sont confiés à nous :

Aurélie (TV5MONDE) Comment vous êtes-vous rencontrés ? 
 
François : Nous avions tous au départ des groupes de musique différents. Avec Potzi on jouait dans le même groupe, puis nous avons rencontré Belle et on a formé un autre groupe ensemble. Quand nous avons rencontré David, il y a une vingtaine d’années, on a décidé de former ce qui allait devenir Paris Combo. 
 
Belle : Ce sont des rencontres musicales. Nous n’étions pas au lycée ensemble, il n’y a pas eu de petites annonces pour former un groupe… C’est une rencontre parisienne, on s’est vu joué les uns les autres. Les affinités humaines et musicales ont fait que nous avons fait des choses ensemble.
 
David : Il y a beaucoup de lieux à Paris qui permettent de faire des rencontres musicales comme la Balajo par exemple.
 
Potzi : C’est une grande enseigne historique connue qui existe encore d’ailleurs.

paris-combo-2.jpg
 
Comment définiriez-vous le genre, le style de votre musique ?
 
Mano : Éclectique !
 
François : On ne veut pas être classé… On fait la musique sans la décrire, on la joue et après chacun y voit son style.
 
Belle : Il y a des influences d’un répertoire des années 1930-1940 avec un côté assez rétro. Très vite, on y a mêlé des influences contemporaines que ce soit latino, reggae…
 
Vous avez une expérience particulière avec ces genres musicaux ?
 
Mano : Non, pas particulièrement.
 
Belle : Nous n’avions pas envie de faire de la musique dans un style très marqué. Nous ne nous sommes pas dit qu’on allait monter un groupe de swing.
 
David : Au départ, on jouait des reprises. Notre style était assez typé années 30' et swing. C’est notre influence de base. Après, nous avons fait des originaux. Nous avons commencé à voyager en fonction de ce que nous voulions jouer ensemble.
 
François : Maintenant, ça fait vingt ans que nous existons. Nous n’avons plus le besoin de justifier notre style de musique. Nous avons notre propre son, notre propre identité. Je pense que nous avons influencé des groupes qui existent en France maintenant. C’est le son Paris Combo tout simplement.

paris-combo-3.jpg
 
Vous avez fait une pause de 5 ans avec Paris Combo, pourquoi ? Que s’est-il passé pendant ces 5 années pour chacun de vous ?
 
François : Nous avons été en tourné tous ensemble pendant plus de dix ans. Le moment de faire une pause pour respirer et se poser était arrivé. Nous voulions avoir des expériences nouvelles et apporter un peu d’air neuf à Paris Combo.
 
Mano : Pour éviter que Paris Combo s‘essouffle !
 
David : Avec Belle, on en a profité pour faire un album et une tournée.
 
François : J’ai monté différents projets. Un projet burlesque et un autre avec des spectacles pour enfants. C’était une toute nouvelle expérience pour moi.
 
Potzi : J’ai dansé la techno hardcore (rire). J’ai construit une famille, j ‘ai fait des enfants. J’ai aussi continué à jouer avec mon trio, de la musique. Quand je ne suis pas en concert avec Paris Combo, je joue avec mon trio (trois à quatre fois par semaine, ça prend du temps).
 
Pouvez-vous nous parler de votre nouvel album « 5 » ? Pourquoi ce titre ?
 
François : Tout simplement parce que c’est le cinquième …
 
Belle : On est cinq. Cinq, c’est un bon chiffre et ça se lit dans toutes les langues. Ce qui nous arrange, c’est que le titre soit lisible en plusieurs langues et c’est assez générique, comme un cinquième chapitre, quelque chose qui continue…
 
Mano : On aurait pu appeler ça le come back ou l’album de la maturité !

paris-combo-concert.jpg
 
Vous avez une grande expérience de la scène, qu’en est-il pour la scène asiatique ?
 
Belle : Nous avons fait quelques concerts en Asie. C’était il y a longtemps et c’était très sympa. L’accueil était très chaleureux.
 
François : On est allé en Thaïlande, en Indonésie, à Singapour…
 
David : La Malaisie! On y a été, mais au moment où nous devions jouer, nous avons été appelés pour jouer en France pour les victoires de la musique. Avec Belle, nous étions venus tous les deux en 2011 pour une tournée asiatique. A chaque fois, nous avions un très bon public.  Personnellement, je trouve qu'il y a quelque chose de très attirant avec le climat et l’environnement. Les gens sont très attentifs durant les concerts!
 
Belle : On sent la différence entre le public asiatique et le public français. Les attentes sont différentes mais nous aimons toutes les scènes ! En France, il y a cette accroche au niveau du texte et des paroles. Les gens viennent me voir en me disant qu’ils écoutaient cette chanson quand ils étaient en colocation. Il y a cet ancrage dans la vie des gens alors qu’à l’étranger, c’est une découverte, on ne reste pas longtemps, c’est un moment fort et intense.
 
Potzi : Je pense que toutes les scènes se ressemblent ainsi que les ambiances car les gens du public veulent passer un bon moment. A la fin des concerts, tout le monde repart avec le sourire. Ça c’est un point commun.
 
Votre concert de demain soir, c’est une opportunité que vous avez su saisir ou un réel désir de représenter la France pour le French May Festival ?
 
Belle : C’est une opportunité! Grâce à l’Alliance Française, nous avons pu venir cette année. Ils avaient organisé nos deux tournées en Australie, il y a quelques années. Notre bookeur démarchait nos dates et nous avons eu cette opportunité.
 
Quelles sont vos attentes (appréhensions) pour demain soir ?

Belle : J’espère que nous serons réveillés pour le concert (rire). Nous n’avons pas d’attente réelle pour demain soir. On espère que le concert se passera bien.
 
David : C’est un peu comme si nous étions invités chez quelqu’un que nous ne connaissions pas. On aura sûrement un public francophile. L’Alliance Française est une passerelle magnifique pour la langue et la culture française!
 
Mano : Premier rendez-vous…
 
François : On espère qu’il n’y aura pas que des français dans la salle. Je pense qu’il y aura une connexion avec les étrangers qui apprennent la langue française.

 
TV5MONDE est le réseau mondial de chaînes culturelles en français, offrant une grande variété de films sous-titrés, de séries, de journaux d'information, d'événements sportifs en direct, de documentaires de qualité, de magazines de voyages, de programmes jeunesse ainsi qu'une programmation art de vivre passionnante. Avec 10 chaînes atteignant plus de 250 millions de foyers dans le monde et une programmation localisée sous-titrée en 12 langues, TV5MONDE s'adresse aussi bien aux élites culturelles et d'affaires qu'à la vaste communauté francophone mondiale.

Vous aimerez peut-être

 

Vous aimerez peut-être

 

Vous aimerez peut-être