En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’installation et l’utilisation de cookies qui permet le bon fonctionnement du site, de faciliter et d’améliorer votre navigation, de vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, de partager du contenu sur les réseaux sociaux et de mesurer l’audience. En savoir plus .
J’ai compris
Événements  Fête Nationale chinoise
01/10/201400:00 Le Petit Journal Hong Kong

post.png


Le 1er octobre est Fête Nationale à Hong Kong depuis sa rétrocession à la Chine, et des cérémonies officielles y sont célébrées chaque année depuis 1997 : cérémonies du lever de drapeau, parades et surtout, de superbes feux d’artifices qui sont l’occasion de grands rassemblements populaires.      

Hongkongais ou chinois ?


Mais quinze ans après la rétrocession, Hong Kong continue de se singulariser au nom du principe d’ “un pays, deux systèmes” et on peut alors se demander ce que peut bien représenter le 1er octobre auprès de la population locale : Hongkongais ou Chinois, qu’est ce qui prime ?

La question est d’autant plus légitime aux vues de la levée de boucliers qu’engendre depuis l’été le projet d’introduction de cours de morale et de patriotisme dans les écoles de Hong Kong. Rapports de forces et manifestations ont fait reculer le gouvernement de HKSAR qui a décidé de ne rien imposer mais le projet n’a pas été retiré. Il y a là un enjeu qui concerne l’enseignement et les actions qui pourraient être menées auprès de la jeunesse pour faire progresser le sentiment d’appartenance nationale.  

Le 1er octobre c’est quoi ?

Le 1er octobre 1949 à 15h, devant 300.000 personnes rassemblées sur la place Tian’Anmen, le président Mao déclara la fondation de la République Populaire de Chine et y hissa le premier drapeau rouge aux cinq étoiles. Depuis lors, cette date est celle de la Fête Nationale de la République Populaire de Chine.  

Pendant de très nombreuses années, les cérémonies de commémoration à Pékin et un peu partout en Chine étaient l’occasion de grands rassemblements politiques, de discours, de parades militaires, de banquets et autres réjouissances.  Mais depuis le début des années 2000, avec le développement économique, les Chinois bénéficient de sept jours de congés à l’occasion des "Vacances Nationales" et ils en profitent pour retrouver leurs familles et voyager. 
Les grands meetings nationaux et l’idéal national font place à bien plus d’individualisme et au cauchemar de la "golden week", pendant laquelle des millions de chinois migrent tous en même temps et envahissent gares, aéroports et hôtels. Ils seront ainsi très nombreux à Hong Kong cette semaine. 

Créé le 19 mai 2009, le Lepetitjournal.com Hong Kong est le quotidien en ligne des communautés française et francophone de Hong Kong, Shenzhen et Macao. Pour tout savoir sur l'actualité de ces trois villes, abonnez vous au LPJ HK!

Vous aimerez peut-être

 

Vous aimerez peut-être

 

Vous aimerez peut-être